21 août 2008

Petite méditation avant de dormir...

Tiens, c'est vrai ça : pourquoi faudrait-il à tout prix « connaître » les gens pour leur vouloir du bien (et par extension, pourquoi faudrait-il être indifférent au sort des gens que l'on ne connaît pas) ?

Connaître, pas connaître... Quelle différence cela fait-il ? Au bout du compte, on est bien tous égaux face à la souffrance et à la joie...

2 commentaires:

Sue Me a dit…

bien dit !

Manoé a dit…

je crois que l'on réagit plus facilement aux sentiments (joie-peine-souffrance etc) lorsque l'on connaît l'autre. tu ne croa croa pas? bises! o dodo...allez, o dodo!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...