6 septembre 2014

Médiocre météo















temporiser
en attendant que des plats réchauffés
se déversent dans nos trous

se suspendre aux haruspices
en cas que leurs prévisions soient bonnes
astiquer les parapluies

sans se disperser trop
sans décortiquer les croquis
juste attester l'empreinte
des flagorneries
sur la durée

(l'hystérie s'immisce indiscrète
dans nos évaluations)

« Je n'avais aucune idée des raisons de ma présence, je m'étais simplement dépêtré d'un mauvais rêve »

recyclant des excuses antédiluviennes
nous nous précipitons en rangs serrés vers le
débordement               (mais ce n'est pas grave du tout)

boucle          de boucle          de boucle           de boucle
les écorchures gravées sur les murs (like)
la laideur des façades               anticipée
pour mieux
craqueler l'autre

pour mieux chercher
à classifier les inventaires au nom d'antagonismes
encadrés
de paroles bien apprises & dépourvues
d'hygiène

« tiens ! & si on allait plutôt faire du shopping ? »

l'abus d'excuses est favorable à l'exagération
à terre la logique !
exaltées nos étroitesses vacancières
camping apprivoisé
la toile inflammable insensible
aux bistouris
des éventreurs du port

mais lorsque l'on se donne la peine d'écouter
un air de bossa nova trépidant trépane & transforme les os du crâne en pots de fleurs
sans élucubrations il faut danser
s'informer des petites guerres &
frétiller en retour

c'est juste pour le style
mais ça n'intéresse pas grand monde

« hourra ! », s'écriera-t-on plutôt avant de s'enfoncer dans les cahiers comptables & de dessiner
les enfants morts
instantanés répétitifs
indignations jetables

« tiens », dit la serveuse au superviseur
« voici donc les premières traces de moisissure »
« tiens », dit la serveuse au superviseur
« voici donc le feu-semblant
que nous avons
tant cherché ! »

« ne vous y trompez pas
il tremblera demain
prévoyez de prendre vos paraséismes »
sans doute, un conseil avisé en vaut deux

médiocre météo

3 commentaires:

yvan seilev a dit…

c'est marrant mais des fois en te lisant j'ai cette vague impression d'avoir loupé qqch… Breton d'origine je me demande si ils n'ont pas claqué ma tête un peu trop fort sur le bénitier. Te dire… amitiés

Cachou a dit…

Tu ne crois pas si bien dire : promis, demain je prends mon paraséisme !! Faut juste que je me souvienne où je l'ai foutu (sotte que je suis, je croyais pouvoir m'en passer ... pffff !)

Cachou a dit…

Ah ! au fait : je l'ai retrouvé, mais il était plein de trous. A cause des mythes sans doute ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...