5 septembre 2014

L'assiette du pauvre et ta mère

Alors aujourd'hui je lisais sur Facebook (oui, toujours cette putasserie de réseau social moraliste) que autrefois les parents de mes @mis laissaient une assiette vide sur la table et que quand ils demandaient à leur papa et leur maman c'était quoi cette assiette, on leur répondait fièrement que c'était au cas où un pauvre viendrait taper à la porte.

Ce que mes @mis oubliaient de préciser je pense, c'est que les pauvres ne venaient jamais taper à la porte ou que, quand ils avaient l'outrecuidance de le faire, ils se faisaient refouler à coups de balais au cul.

Le problème de « l’assiette du pauvre » est peut-être justement que cette assiette est toujours restée vide sur la table, pendant que les pauvres crevaient de faim dehors et que les parents lower middle class hypocrites faisaient la morale aux enfants qui demandaient pourquoi il y avait une assiette vide sur la table.

Un symbole ? Oui. Mais un symbole inconséquent. La solidarité entre pauvres, j'y crois pas : l'idée même selon laquelle les pauvres sont moins égoïstes que les riches est un putain de mythe. Il n'y a pas plus égoïste qu'un pauvre.

J'en ai rencontré plein des pauvres dans ma vie. Je parle pas des pauvres en Asie ni des pauvres français de 1940, parce que eux ils vivent/vivaient tellement sur une autre putain de planète que j'ai pas de jugement à porter sur eux. Mais les « pauvres » français de 2014 (vous savez, les pauvres avec un écran plat et une Playstation), je les ai bien rencontrés. Assez pour dire que je n'ai vu nulle part davantage d’égoïsme, de rancœur et de mesquinerie que chez eux. Le Très Pauvre il peut bien crever éventré devant le pavillon du Pauvre que le Pauvre ne fera pas un geste pour l'aider. Et quant au Moins Pauvre (je parle même pas du Riche), il n'a qu'à bien se tenir, car le Pauvre va l'enculer à sec à la première occasion.

Honnêtement je ne les blâme même pas pour ça, les pauvres : quand les ressources sont limitées il est bien normal d'être égoïste. Ce qui me casse profondément les couilles c'est ce mythe selon lequel « les pauvres sont généreux et gentils et les riches sont égoïstes et méchants ». Cette glorification du pauvre, c'est une honte, alors si c'est comme ça ben je fais aussi des raccourcis et on va dire que les pauvres sont tous des crevards et les riches des princesses et puis voilà ^^

La glorification du pauvre est une hypocrisie de salons.

#RealismVsRomanticism

15 commentaires:

Maia Alonso a dit…

Généraliser conduit à établir des clichés. Il y a de tout en tout. Mais laisser une chance de se débarrasser des clichés, c'est un pari. A force de vivre, on accumule les rencontres qui font mentir nos idées finalement. Enfin, pour moi ça a fonctionné ainsi. Mais c'est vrai, il y a non pas des riches et des pauvres, mais des égoïstes et des faux-culs et là dedans, certains sont riches, certains sont pauvres. J'aime cependant à croire que quand on connait une situation difficile, on a à cœur d'aider ceux qui seront dans cette situation. On est plus apte à les comprendre. Après, on aide ou pas ais on sait de quoi il s'agit.

Celeste a dit…

Les humains sont en général égoïstes et méchants... Certains le sont moins, ou peu ou pas du tout. Mais ton jugement est bien vu : les pauvres ne sont point meilleurs que les riches !

L'itinérante a dit…

Salauds de pauvres ;-)))

Claude Hersant a dit…

Me fait à la fois flipper et hurler de rire, ton texte ! Bien vu je dois dire.

zetiket a dit…

je te conseille de lire "la faim" de Knut Hamsun...

yvan seilev a dit…

C'est pas faux mais c'est pas tout à fait vrai non plus. C'est quand même un peu plus compliqué que cela … Y'a surtout des cons (même qu'ils ont réintroduit les faucons, pour que les politiques puissent passer inaperçus)et les autres un peu plus humain, un peu plus intelligents peut-être aussi quelque part… bref… amitiés d'yvan

nisette a dit…

La pauvreté n'est pas que matérielle, elle l'est aussi d'un point de vue intellectuel, social, culturel; alors ce ne sont pas les pauvres ou les riches qui sont ceci ou cela mais ceux qui souffrent d'une incapacité à se mettre à la place de l'autre en tant qu'un autre soi-même et cette faculté d'empathie doit s'apprendre par l'intelligence du cœur et c'est toute un éducation.

Iléã a dit…

C'est bien résumé et j'adore la fin ;)

Plume a dit…

Il y a des gens qui flippent, d'autres qui ferment leurs horizons, certains résolument les yeux pendant que d'autres sur culpabilisent.
Il y a des gens qui calculent, d'autres qui se demandent si... et se mettent à la place...
certains sont empathiques, d'autres pas...

Des humains que nous sommes, je doute fort que nous soyons d'une seule pièce, et pense même qu'on peut cumuler les états,passant de l'un à l'autre de manière cyclique, en fonction des heures....

putain de neuro, putain d'éduc, putain de nous...



Soupe Auchou a dit…

quand j'étais ado (je ne veux pas en rajouter) mais comme mes parents pauvres me culpabilisaient de trop manger et bien j'allais me nourrir chez mes amis émigrés (cambodgiens et algériens) qui étaient pliés de rire quand je dévorais leurs plats. bien que j'étais gênée (mais j'avais vraiment faim à cette époque sans déconner) mes amis m'ont assuré que ça ne posait aucun problème et j'ai vécu ce manège un an. mes parents n'ont jamais remarqué que je n'allais pas à la cantine et qu'ils ne la payaient plus.

Georgeon Gsx a dit…

j'aime bcp la romance :) https://www.youtube.com/watch?v=ny_ijEtE7K0

Adeline Lobecq a dit…

quand j'avais quatre ans mon père était prisonnier et nous étions pauvres maman et moi ... alors ça me tape sur les nerfs tout ce que je lis à propos des réfugiés tout cet égoïsme ... pas ce post mais tant d'autres !

Lydie Prevost a dit…

Oui c'est tellement vrai Shaomi, quelle hypocrisie tout ça, a vomir !

Jean-Claude Leroy a dit…

Je n'ai pas très fort saisi le sens de ton post. On est tous pauvre, même les riches ! Eux sont pauvres en esprit ! C'est une planète d'imbéciles, faut faire avec !

Damien Robert a dit…

Ça se voit que t'as jamais vraiment eu faim... C'est dans ces moments que tu te rends compte que ceux qui te donnent sont ceux qui reconnaissent la faim, car ils l'ont déjà connue. Donc rarement des personnes aisées.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...