26 septembre 2013

Vindicte populaire


Je lis régulièrement sur les réseaux sociaux, à propos de tel ou tel fait divers abominable, des réactions extrêmement violentes d'internautes qui souhaitent aux bourreaux d'être à leur tour tourmentés, battus, torturés, violés par leurs co-détenus, condamnés à mort et puis finalement de brûler en enfer pour l'éternité. Par exemple aujourd'hui, à propos de l'affaire de Fiona, c'est un véritable déferlement de haine, c'est ahurissant à quel point les gens prennent ça personnellement.

Tout cela me choque profondément.

Je ne comprendrai jamais cette surenchère de haine et de violence... Pourtant, la barbarie de ces crimes me rend malade comme tout le monde... et c'est justement parce que ça me rend malade que je n'ai pas envie d'en remettre une couche... Comment peut-on souhaiter aux bourreaux de subir la barbarie qu'on leur reproche d'avoir accomplie ? Est-ce à dire que finalement ce n'est pas la barbarie qui nous choque, en elle-même ? Que c'est simplement le fait qu'elle s'abatte sur des innocents mais qu'elle n'est pas inacceptable en soi ? Est-ce à dire qu'il y aurait des contextes où elle est justifiée ? J'irai même plus loin : est-ce à dire qu'il y aurait des contextes ou elle est belle ?

Alors souvent, quand je dis ça, on me balance que je suis un cul-béni de gaucho naïf, que je sais pas de quoi je parle, que je n'ai pas idée des horreurs qui ont été commises et de la souffrance des victimes...

Ben... heu... justement, si.

Je vais pas rentrer dans les détails, on s'en fout, je l'ai déjà fait dans d'autres textes et la plupart des gens qui me connaissent savent de quoi il retourne, mais si : j'en ai une idée assez précise ! L'ultra-violence, les coups, la torture corporelle et psychologique, les sévices sexuels, le sang, les larmes et la sueur et autres raffinements... J'y ai « goûté » quelques années durant quand j'étais gosse. Ma mère était une femme charmante !

Et c'est vrai que j'ai parfois eu des élans de haine féroce envers ma mère autrefois, j'ai eu envie de lui rendre coup pour coup, torture pour torture, de lui coller une balle et j'en passe. J'étais jeune, tout ça était tout frais, je vivais au quotidien avec ces souvenirs atroces... C'est une réaction naturelle que de vouloir rendre la violence à ceux qui vous l'ont donnée... Mais maintenant elle est morte depuis plus de dix ans, moi j'ai trente-six ans et tout cela est bien loin derrière moi... Je suis bien content qu'elle soit morte, parce que ça veut dire que je suis débarrassé d'elle à tout jamais, mais je ne lui souhaite pas les tourments éternels : je m'en fous complètement, du destin de son âme, c'est plus mon affaire, ça ne me concerne plus... Cela dit, ça ne m'apporterait aucun soulagement de savoir qu'elle souffre tout ce qu'elle m'a fait souffrir, j'ai dépassé ça depuis longtemps. Pour tout vous dire, je trouverais même ça un peu pathétique d'en remettre une couche : il y a eu bien assez de souffrance dans cette histoire. Ça ira comme ça. Exit.

Et franchement je crois qu'elle est là, la différence entre ceux qui ont subi la violence extrême et ceux qui la lisent dans les journaux. C'est comme d'habitude, les gens parlent de ce qu'ils ne connaissent pas, ont un avis sur tout... Personnellement la violence extrême je l'ai connue d'assez près pour savoir que quel que soit le contexte et la personne qui la subit, elle n'est jamais belle. Je l'ai connue d'assez près pour ne souhaiter qu'une chose : que cela n'existe plus. Je sais ce que c'est que d'être une âme meurtrie dans une chair meurtrie, de se dire qu'on aimerait bien crever à présent pour que ça s'arrête tout en sachant qu'on ne va pas crever et que ça ne va pas s'arrêter. Je sais ce que c'est et c'est bien pour cela que je ne peux le souhaiter à personne, pas même aux assassins et aux violeurs. Qu'on les enferme pour de bon pour protéger les innocents et ça me suffira bien, va ^^

Alors tous les hystériques de la loi du talion, là : allez vous préparer une tisane, téléchargez-vous un album de Morcheeba, mettez-vous au yoga ou au cannabis, j'en sais rien, trouvez-vous un truc pour vous calmer... Mais arrêtez de parler de choses dont vous n'avez aucune idée, vous êtes grotesques. Vous n'êtes probablement même pas fichus de regarder Massacre à la tronçonneuse jusqu'au bout et vous venez nous tenir de grands discours sur la violence qu'il faudrait infliger aux criminels ! Allez les torturer vous-mêmes, pour voir, puis vous m'en direz des nouvelles ! Contrairement à vous, il y a des gens qui n'ont pas la chance de ne pas savoir de quoi ils parlent. Et pour en faire partie, je trouve que vos élucubrations sur la violence, lancées depuis vos canapés bien confortables avec les meilleures intentions du monde, sont en fait assez insultantes pour les victimes.

Parce qu'on mérite mieux que ça, ceux qui comme moi ont survécu et les autres qui sont morts. On mérite mieux que de voir des croquantes et des croquants essayer de rabaisser la société tout entière au niveau lamentable de nos bourreaux.

Alors voilà, ça m'a soûlé...

88 commentaires:

Unknown a dit…

J'adhère à ce que tu dis dans le sens où c'est leur karma qui va en souffrir. J'applaudis ta force morale ! Mais je reste pour la loi du PUNISHER. On ne doit pas les torturer mais on peut les éliminer définitivement et sans longs procès médiatiques pour ne pas faire leur publicité. Il n'y a plus assez de places dans les prisons et quand il y a un fruit pourri dans le panier, il contamine les autres.

Annie Gehand a dit…

Je n'ai pas ton expérience de la violence extrême et, oui, je suis incapable de regarder Massacre à la tronçonneuse jusqu'au bout… mais je t'entends, 5 sur 5, je t'approuve, 10 sur 10 et je t'estime pour ce que tu viens d'écrire…
Amitiés

Élaine Germain a dit…

Comme toujours, très bon papier. Mais peut-être que, comme tu l'as si bien écrit, ces réactions de vengeance aveugle et totalement inadmissibles sont justement à chaud, sur le coup de l'émotion, quelle qu'elle soit. Et qu'après, elles se tassent, se défilent (encore lâchement)...

Jeanne Comte a dit…

.....Embrasé par Shao Mi ...........................*
J ' M et je partage*

Anonyme a dit…

On vit dans le spectaculaire en temps réel. Pas de place pour la réflexion (140 signes, c'est peu !). Je partage entièrement ton avis si clairement et sagement présenté.
Ryko.

Anonyme a dit…

Hum... je voulais dire "avec sagesse".
Ryko.

Lydie Prevost a dit…

j'adhère complètement à ton indignation Shaomi, je suis aussi consternée que toi par ces réactions inutiles, me permets tu de partager ton texte ?

Marjorie Oliver a dit…

Un témoignage intéressant et plus globalement un avis que je partage.

Marie-Cécile M a dit…

Merci Shaomi pour avoir écrit - et publié - ce texte...

Severine Youpla Boum a dit…

Je savais pas pour ton enfance... Des bisous mon p'tit Sha...

Marie Dhollande a dit…

On se sent souvent seul(e) devant les commentaires affligeants des sites d'info. J'espère juste qu'on est très nombreux à avoir ce sentiment, et que seuls les plus teigneux s'expriment, érigeant leurs voix hurlantes et non contrées en paroles de "vérités". Peut-être devrions nous nous manifester davantage. J'avoue qu'il m'arrive de le faire. J'avoue aussi que lâchement j'évite le plus souvent de lire ces ignominies ... ça fait trop peur. Comme les mots de cet "unknown" juste au-dessus ...

Anna Gigoula a dit…

Peut-être un cercle plus fermé me permet d'échapper à ces commentaires dont je soupçonne l'existence malgré tout, mais j'ai lu ton article et "Comment peut-on souhaiter aux bourreaux de subir la barbarie qu'on leur reproche d'avoir accomplie ? Est-ce à dire que finalement ce n'est pas la barbarie qui nous choque, en elle-même ?" Yep. Très juste MadCap...

Sigou Line a dit…

Tu es une belle âme, une bien belle âme mon cher Shao Mi. Je souscris à tout ce que tu dis évidemment, et je suis extrêmement touchée par ces lignes. C'est avec toi que la nouvelle société se fera. Avec toi, et toutes les personnes qui sont passées par tant de souffrances dans leur enfance.
Ah, je suis très fière de faire partie de tes amis. Très-très fière.

Sigou Line a dit…

Je partage évidemment <3

Sophie Boutelet a dit…

je viens de le lire...et je partage!

Denise Lassartesse a dit…

Merci Sophie ! Ce jeune homme nous donne bien des leçons !!

Denise Lassartesse a dit…

je tiens à rendre hommage à son témoignage et à cette analyse subtile de la part " dévorante " de haine qui ressort chez tout humain lors de sordides affaires comme les dernières relatées sur nos médias et notre monde

Sama Soulé Manadja a dit…

Le problème de base étant que, si il n'y avait pas des personnes assoiffées d'audience quantitative (je parle de certains media que vous connaissez bien...) il n'y aurait aucune raison de parler à grande échelle de ces "faits" "divers", et de pratiquer l’assommoir populo-démago-voyeuriste. Comment expliquer que l'on nous rabat pendant des semaines des histoires d'une famille, alors que l'on ne parle quasiment pas de la situation réelle de millions d'enfants de part le monde?
Alors l'avis de Monsieur Roger ou de Madame Michu j'en ai rien à foutre, ils devraient simplement pas être au courant, c'est tout!

Richard Hébert a dit…

Quel violence...dans le propos ! ;)
Mais globalement d'accord.

Frédéric Ifan Elix Hillion a dit…

Chapeau

Emilie Degraeve Perrin a dit…

Rien dautre a dire! Parfait! Mais ca me rend triste de voir tant de violence! Quel monde pour nos enfants???

Emilie Degraeve Perrin a dit…

Sérieux les gens se plaignent de la violence mais pour un oui ou pour un non ils vont allez casser la gueule a leur prochain... "Je ss anti violence mais quand mon fils de 3 ans fait une connerie je lui en fou une... Ba oui faut bien lui apprendre, tas pas compris cest éducatif" ><

Cachou a dit…

Je me permets de rebondir sur ton article :
Je viens de lire un article sur Le Monde.fr (http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/09/26/des-esclaves-nepalais-morts-au-qatar-sur-les-chantiers-de-la-coupe-du-monde_3484869_3242.html). Je préfèrerai voir ce genre de sujet grave, et pour le coup vraiment révoltant, faire la une des journaux plutôt que d'y voir donner en pâture de sordides faits divers qui dévient la colère des gens des vrais sujets et entretiennent leur haine (on pourrait d'ailleurs aussi se demander "leur haine de quoi" ...). Je suis prête à parier que ce sont les mêmes qui regarderont la coupe du monde au Qatar. Mais ils ne savent pas, ils regardent et éructent ailleurs ...
J'ai repensé à ce que tu avais écrit : "Est-ce à dire que finalement ce n'est pas la barbarie qui nous choque, en elle-même ? Que c'est simplement le fait qu'elle s'abatte sur des innocents mais qu'elle n'est pas inacceptable en soi ? Est-ce à dire qu'il y aurait des contextes où elle est justifiée ?"

Serpa (2) a dit…

Le Mal au nom du Bien, on ne devrait pourtant plus tomber ds ce piège, depuis le temps ...

Je conseille l'essai de Jean-Baptiste Thoret sur Massacre à la tronçonneuse "Une expérience américaine du Chaos" : Ne pas se résigner à la disparition de l'humain, croire, en dépit de l'expérience tragique vécue, que l'échange est toujours possible, qu'Autrui existe toujours.

Jeanne Comte a dit…

deviennent bourreaux à leur tour ! * tant d'humanité ***dans ta consternation * je partage totalement *

Douce Satine a dit…

tellement ca. merci sigou. je partage.

Nadege Rene a dit…

superbe texte

Régis Janson a dit…

Après ce petit article (qui m'a bien tendu je dois dire quand tu évoque ton état d'âme),ta clémence est une vrai petite leçon Madcap.Maintenant j'espère qu'avec tout le mal que tu t'es donné pour mener la vie que tu as aujourd'hui,tu avance dans la sérénité et la paix,avec un grand P.Prend soin de toi Madc…Et puis non tiens;Juste pour cette fois ce sera Shaomega si tu me permet?Et ne change jamais!

Régis Janson a dit…

Sinon voilà comment moi je vois les choses de mon coté Madcap.Les horreurs,les guerres,les violences.Il y aura toujours des bâtards pour réitérer toutes ces merdes malheureusement. http://www.youtube.com/watch?v=yzLT6_TQmq8

Catherine Oliver a dit…

Je partage pleinement votre analyse... Merci pour ce piétinant commentaire...

Jean-sully Ledermann a dit…

Il est bien ce petit :) mais attention à ne pas finir par poster des photos de chaton !!! :)

Chris Novent a dit…

Merci.

Stephanie Plume a dit…

copain (pas lu les comments avant j'avoue) j'en parlais juste à l'instantavec d'autres amis
si tu permets je copie ici mes réflexions sur le thème (pas le courage de tout retaper, ça prend aux tripes tout de même)

"... je n'attendrai jamais de la justice qu'elle mette une balle au gars (si c'est lui, après tout il y a 5 gardes à vue dans cette histoire et l’enquête est toujours en cours)

perso je pourrais m'imaginer que si je me retrouve dans un truc pareil et que je ne suis pas dans la stupéfaction, c'est moi qui met une balle au garri
et je pars fièrement en taule après ça...
mais ça fait beaucoup de si tout ça!!!

j'ai lu des posts de haine envers la mère sur mon mur hier soir... tss
la flemme d'intervenir, d'expliquer une énième fois ce que peut être un phénomène d'emprise (visible aujourd'hui en examens neuro pourtant), de défendre l'indéfendable juste pour faire l'avocat du diable et pousser l'entourage à penser, juste penser... et pas changer d'opinion pour autant....

plus grave, certains venaient de personnes en prise avec l'emprise ^^ et qui connaissent ce phénomène mieux que personne

cette tragédie juste moche et gerbatoire... elle est objectivée et sert de défouloir rien de plus...
pour que les gens se sentent mieux, qu'ils se disent qu'ils sont les gentils
on parle de sensibilité et de peine! tsss
trève d'hypocrisie, c'est juste du pain et des jeux... encore une fois....
"

".... pour explication de ma vénéritude ^^

perso j'ai subit deux psychopathes dans ma vie (des vrais, pas comme dans saw mais la même patho quoi ^^) et je me dis que si ils avaient risqué la peine de mort, et bien je serai morte juste pour que je ne l'ouvre pas...

je pense aux enfants victimes de pédo qui risqueraient la même chose entre autre...

aussi je ne peux être que contre sur le plan pratique en plus du plan idéologique...

et j'ai généralement une nouvelle pour tous les biens pensant qui nous utilisent pour se réconforter et se valoriser eux même ^^

on a pas besoin de leur pitié télérama style
on peut aimer la vie quand même et c'est possible de revivre et de ne pas rester une victime toute sa vie
il y a une vie après les psychopathes (du moins quand t'as eu la chance qu'ils se ratent avec toi ) et c'est pas pécher que l'aimer

on m'a déjà mis des énormités dans la gueule du genre, mais peut etre qu'après ça la mort est préférable...

mais vis ma vis connard avant de décider si je dois l'apprécier ou pas!!

ya des coups de pelles qui se perdent avec les humains souvent je trouve...."

et enfin pourquoi les gens se lâchent sur ce type d'infos?

" pour moi c'est une manière de se valoriser en grimpant sur autrui... comme autrui c'est le mal, on s'attend que personne ne trouve la démarche puante et on y va en meute tant qu'à faire... comme ça on se brosse tous l'égo dans le sens du poils"

bref... comme tu l'auras remarqué déjà j'ai peu de patience avec les humains...
mais les posts comme les tiens me réconfortent sur notre potentiel en tant qu'espèce
change pas surtout
des bisous

Stephane Guillemaut a dit…

C est pourquoi jai arrete de minformer sur ce qui se passe autour de moi Mais en moi.

C.L. Boiron a dit…

Je partage de a à z ce qu'écrit Shao Mi. Pour y avoir gouté moi aussi, enfant, ado, je sais la colère et les envies de faire couler le sang, pour les memes raisons. Un jour, on voit deux routes : devenir comme les bourreaux et faire couler le sang, ou devenir la personne qu'on aurait voulu avoir devant soi. Moi j'ai choisi, et je choisi tous les jours, loin d'avoir oublié, je réaffirme mon choix. Et vous, qui etes vous?

Nurserie Mon Berceau Enchanté a dit…

c'est bien pour cela que je me tais depuis que la verité a éclaté...

Frédérique Lr a dit…

Ciao Mi alors

Caroline Deliverance a dit…

Magnifique texte, c'est de toi?
(par contre remuant perso, mais encourageant aussi de se dire quon est plusieurs a avoir eu la meme enfance et a aller bien, et a reagir ainsi :) )

Séverine Chambers a dit…

Je plussoie à 1000 % dans ce cas précis...
Et je ne rentrerais pas ds d autres détails non plus.. Cela me fait hurler de lire certains statuts (qu ils crèvent en enfer, qu on leur fasse subir pire blabla) ..
Pardonnez leur, ils ne savent pas de quoi ils parlent.
Pensées pour tous celles et ceux qui sont les vraies victimes qu on oublie bien trop dans cette escalade de violence..

Lange Dominik a dit…

Voilà un petit rebondissement inattendu à partir du commentaire cité précédemment, à savoir :
"Je partage de a à z ce qu'écrit Shao Mi. Pour y avoir gouté moi aussi, enfant, ado, je sais la colère et les envies de faire couler le sang, pour les memes raisons. Un jour, on voit deux routes : devenir comme les bourreaux et faire couler le sang, ou devenir la personne qu'on aurait voulu avoir devant soi. Moi j'ai choisi, et je choisi tous les jours, loin d'avoir oublié, je réaffirme mon choix. Et vous, qui etes vous?"

Justement qui êtes vous ?
Et Quid de la part d'identification intériorisée de la victime à son bourreau, selon le mythe psychologique du transfert affectif ?
L'être humain n'est pas la somme de ses expériences vécues, pas plus qu'un résidu synthétisant la somme de ses transferts jusqu'à son individuation finale ?
En clair ce n'est donc pas à la portée de tout le monde de penser par soi-même et de devenir soi-même au-delà du groupe normo-pensant alors ?

Pour agrémenter un peu la polémique ici et (peut-être ?) en choquer certain(e)s, voici un texte libertaire illustré pioché au hasard des archives du net, encore plus fort que "Orange mécanique" d'un certain Stanley Kubrick (un petit clin d'oeil aux éventuels cinéphiles ici...)!
https://vimeo.com/21782399

Hans Tep Ovni a dit…

Ce qu'il faut comprendre c'est que bien souvent les "mal-parlants" ne sont pas les "mal-agissants". Et vice et versa.

Eric Orbaf a dit…

Merci à toi Shaomi, pour le témoignage et le bon sens! Bien écrit en plus.

Labanda Fabienne a dit…

C'est parce qu'il y a des règles et des droits que l'on tient debout. Dès qu'on part en arrière, on ne respecte pas la société de droits dans laquelle nous vivons. Nous sommes des animaux humains. C'est tout. Pour contrôler nos pulsions nous avons établis, érigés, des codes , des lois, des comportements. La pulsion, le désir de vouloir éliminer qui que ce soit fait partie notre nature. On élimine le concurrent en scolarité, en état amoureux. Nous sommes ainsi ET cest PARCE QUE nous sommes ainsi, qu'il nous faut des codes des lois pour pouvoir continuer à vivre en communauté.

Elisabeth-Marie Fournier a dit…

Lu, apprécié et partagé

Cecile Colonna-zunquin a dit…

Touchant et tellement censé..

Elianæl Med a dit…

Voila des mots qui font écho à mes souvenirs. Merci pour ce témoignage vrai et juste Shao Mi :)

Christine Bonneau-Raoux a dit…

Ça me rassure de lire que je ne suis pas seule à penser comme ça. Merci <3

Gogo Nore a dit…

Je ne peux qu'être d'accord avec toi sur ce sujet. Les gens cachent leurs fantasmes de torture derrière le prétexte de l'actualité glauque.

Ivan Rosel a dit…

Pardonner en toute sincérité est l'ultime acte d'humanité.

Prier régulièrement pour le progrès de l'âme de ceux (surtout décédés !) qui nous ont fait du mal est l'ultime acte de pardon...

Courage !

Sylvain Girardot a dit…

je crois que c´est plus l´injustice qui choque. parce que dans un acte de barbarie, il y a un acte injuste

Castor tillon a dit…

Bien dit, Shaomi. J'ai le même discours, et on m'a souvent pris pour un crétin, mais je m'en fous.

Aurore Dufus a dit…

"Et franchement je crois qu'elle est là, la différence entre ceux qui ont subi la violence extrême et ceux qui la lisent dans les journaux. C'est comme d'habitude, les gens parlent de ce qu'ils ne connaissent pas, ont un avis sur tout..." ce que je peux dire à votre phrase c'est que je ne souhaite même pas à mon pire ennemis ce que j'ai subi même si mon bourreau est en prison seulement depuis 1 mois,enfin 21 ans après, vient à subir les même choses que moi en prison ... je ne le pleurais pas ... Maintenant pour me reconstruire la haine mène à rien, on accepte comme on peut notre passé , pour avoir un présent calme à fin d'avoir un avenir sans cauchemars ...

loïc Georgeault a dit…

je me demande si tous ceux se laissant aller à la vindicte populaire ne seraient pas en recherche de leur propre jouissance. du coup, le bourreau a en cela d'horrible qu'il s'est permis ce que la masse moralisatrice, elle même communauté de désirant n'a pas réalisé. supposons que chaque adulte est avant tout un enfant... il met tout en œuvre pour obtenir ce qu'il désire. mais fera-t'il cela au détriment d'autrui? pour lui, ce n'est pas une question de crime ou de morale. par contre pour l'adulte, ça l'est. le bourreau serait donc celui qui a commis le crime d'enfreindre la règle du groupe. le groupe serait donc victime du groupe en étant le regroupement d'individus désirant mais n'osant pas... s'en prendre équivaudrait donc à trouver l'individu idéal sur lequel on peut libérer ses pulsion sans avoir à enfreindre cette même régle, le bourreau n'étant pas à considérer comme étant des notre en nul point. à supposer que le violeur ou le pédophile soit dans la recherche de la jouissance sexuelle, la masse vossiférante ne serait elle pas dans le défoulement de sa propre pulsion orgasmique génitale? se complaire à mater des images, vidéos ou articles gore,trash ou violent provoque-t'il des influx dans le bas-ventre, semblable à une exitation sexuelle?

Eric Orbaf a dit…

Merci à Shaomi pour la force du verbe !

Ariane Pingeot a dit…

Depuis ce matin je vois des gens liker ces groupes qui se reproduisent comme les rongeurs, les commentaires sont de plus en plus violents, la haine dégueulée de manière si désinvolte. Les réseaux sociaux ont permis cela, comme si derrière son clavier l'on pouvait enfin lâcher les chevaux des frustrations. J'ai choisi de montrer tout cela à mon ado qui a le même âge que les protagonistes. Je voulais son avis, voir ce qui le choquait le plus dans ce torrent sauvage. Il m'a juste dit : "le bourreau est devenu victime. Ils n'ont pas de parents ?". Voilà, hormis l'agression abjecte sur une jeune fille de surcroît handicapée, je suis abasourdie par la véhémence des bavardages, les amalgames avec la peine de mort, la loi du talion divinisée... En ce sens votre texte est parfait Shaomi.

Ariane Pingeot a dit…

Perso je prends l'album de Morcheeba et le oinj :p

DERNIER ENDORMI a dit…

De bon sens. Je n'ai pas ton vécu et, je suis profondément touché par ton texte qui résume ou plutôt développe ce qui me choque tous les jours et plusieurs fois par jours. Merci Shaomi. Que la vie te réserve de belles choses.

Christian Manon a dit…

Peut-être que le trop-plein de la supression des instincts dans la vie quotidienne civilisée trouve un échappatoire allié à une certaine morale dite "indéniable". Et puis pouvoir faire souffrir et tuer au nom de quelque morale ou patrimoine n'est plus tuer ou faire souffrir, c'est un acte héroïque en panoplie; un faux-fuyant comme tout héroïsme populiste peut-être.

Audrey Betsch a dit…

Merci Shaomi j'aurais pu écrire la même chose à la lettre près et j'aurais aimé l'avoir fait :)

Denis Lecarme a dit…

Je souscris tout à fait à ce texte de Shaomi.

yves jacquot (“Troll'n'Roll”) a dit…

Souffrance longtemps compagne de mon âme qui encore la nuit me chuchote parfois à l'oreille vengeance ,je n'ai pas ta sagesse et ne suis qu'un homme pétri d'émotions et de contradictions
Je ne rentrerai pas dans les détails marqués du rouge et du noir à la puanteur de la mort , je ne crache pas ma haine sifflante du fond d'un canapé et hais tous ces donneurs de leçons qui n'ont connus que la violence de la télé qui déclame ses sombres litanies!
Bref le métal me sert de catharsis mais je n'ai pas ta sagesse et je sais que dans certaines situation je pourrai donner vengeance non au nom de je ne sais qu'elle vindicte mais froidement , sciemment à titre personnel et je sais que rien ne disparaîtra mais c'est ainsi

Stephanie Plume a dit…

Juste <3

Ecali Lupepoil a dit…

Les gens qui te reprochent ta maîtrise de toi-même ne s'imaginent pas le travail que c'est de ne pas réagir comme un animal brutal à la première alerte. C'est pas spontané, hein, ça demande du boulot d'être vraiment humain !

Monique Trouve a dit…

je ne pourrai pas mieux dire, c'est vraiment ce que je pense mis en mots merci....

Lola Rastaquouere a dit…

excellent

Maud Moreau a dit…

je suis entièrement ok (y)

Coralie Guinard a dit…

je partage....

Michel Laforest a dit…

+1. Surtout cette phrase :"je trouve que vos élucubrations sur la violence, (...) sont en fait assez insultantes pour les victimes.

Philippe Charlier a dit…

L'homme est un loup pour l'homme dit-on. Il ferait mieux pourtant de s'inspirer des loups...

Jean-Pierre Lamon a dit…

ce n'était pas ma mère (oh que non ! elle fut une sainte femme !) mais c'était un homme investi d'une "autorité spirituelle et sacrée" ... j'ai su "résister" alors que j'aurais pu le tuer quelques années après ! 60 ans après, j'hésite encore à en parler ...

Novitche Sama a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=L7SisyTrwtw

Philippe Baylac TophAmateur a dit…

Excellent ! D'accord avec , sans être pourtant un naïf cul-béni gauchiste !

Melchi Elelyon a dit…

<3

Tiphaine Rios a dit…

Je t'aime petit frère.

Axelle Mas a dit…

Ça fait plaisir de savoir que d'autres partagent mon point de vue, même si il semblerait qu'on soit très minoritaires. Merci Shaomi !

Ecali Lupepoil a dit…

on est assez nombreux en fait je pense, mais on n'ose pas assez l'exprimer.

Axelle Mas a dit…

Alors ça me rassure un peu..

Cycy Oren Miller a dit…

Je pense que bcp de ces personnes utilisent la menace type "je lui arracherais bien les organes internes par les trous de nez" comme une sorte de panneau clignotant de leur indignation. .. "regardez comme ça me choque et me révolte : je propose un châtiment que je juge à la hauteur de l'horreur et ça fait de moi un bon être humain qui réagit sainement à une situation objectivement abjecte" .... Et si tu es juste dans la consternation type "mon dieu quelle horreur" tu deviens pour une certaine opinion passif ...alors c'est bien d'être choqué mais c'est mieux de proposer une riposte ça fait "plus mieux" ... Et tu ajoutes à ça la surenchère du net et tu passes du "faudrait les enfermer " à "faudrait réinstaurer la procédure de momification mais sans attendre qu'il soit mort et sans anesthésie " ... enfin c'est une théorie hein ....

Ecali Lupepoil a dit…

C'est une manière de montrer ostensiblement qu'on est "quelqu'un de bien" souvent, oui. D'autant plus triste.

Nadia Lamare a dit…

la violence appelle à la violence, en fait refaire la meme chose c'est etre nous aussi des bourreaux, donc ne faisons pas ce que l'on nous fait ou fait aux autres meme si c'est horrible, et pour moi c'est insupportable que des humains fassent subir à d'autres humains de telles horreurs, si on est contre le bourreau ne soyons pas un bourreau ! ma pensée...après en imagination pourquoi pas pour se libérer, à coté de ça ne passons jamais essayons du moins de ne pas passer à l'acte et laissons notre haine de coté meme si elle est justifiée car sinon on pète un cable...

Nadia Lamare a dit…

et puis pour arreter le cycle infernal de la Violence il faut arreter sa propre violence...voilà, c'était ma "philosophie".

Camille Pettiti a dit…

Rendre le mal pour le mal c est le premier reflexe humain face a l horeur mais il faut que ca reste un reflexe une reaction momentane sinon on devient pas mieu que les bourreaux et c est a nous meme que l on fait mal moi aussije suis peu tere naive mais finalement je me prefere ainsi reste vous aussi comme vous ete c est a dire humain

Sigouline D'igouline a dit…

ce texte est à lire et à relire. Merci Shaomi encore et toujours

Thomas Roland a dit…

Et ceux qui demandent le sang ne sont pas ceux qui vont faire le sale boulot. J'ai été écoeuré, le 9 décembre au soir de voir des gens se réjouir de l'exécution des terroristes. Que l'on soit soulagé de voir une menace être écartée est une chose, mais s'en réjouir, c'est facile, du fond de son canapé...

Anonyme a dit…

Le texte (l'émotion) qui fait BIM BAM...! Je suis touchée, émue... Bonne soirée et merci.

Loïc Hougnon a dit…

Un texte plein de sagesse, comme toujours... Change rien, Shaomi!

Loïc Hougnon a dit…

Même si ça fait toujours mal aux yeux de lire ton blog! :p

Frederique de Cayeux a dit…

bien dit

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...