27 mars 2010

Étanchéité
























étanchéité des conséquences
cartographie perturbée
par des volontés biaisées

appropriation des idéaux
par d’inconséquentes apologies
excuses formatées

étanchéités des corps consumés
livrés aux ivresses
consuméristes

pornographies en lieu & place
d’un dénuement réel
des êtres

étanchéités de la foi
dieu x 2 = 4
aberrations théologiques

promesses de paradis ensanglantés
dégoulinants de déni
larmes divines

étanchéités économiques
morphosyntaxes névrotiques
de riches

crises existentielles en toile de fond
de la faim
diversité des détresses

étanchéité des mots
je dis blanc & tout le monde se vautre
dans le bleu

inégalité des antériorités
infantilismes barbares
des réincarnations juvéniles

étanchéité des douleurs
indifférence chirurgicale
ordination placée du beau

euthanasie du karma
indifférence de l’ordre
serments d’hypocondriaques

étanchéité des drogues
pertes de repères livrées à elles-mêmes
purification des codes

flaques de vomi
innocences violées
puritanisme enflammé

étanchéité des voix
solitude collectivisée
urine dans le bain commun

dyslexie des volontés
baba-cools surdiplômés
prêtres pourpres ignorés

étanchéité des guitares
sans machines pour rythmer
leurs alchimies

préconçus triomphants
génération spontanée
de clones en robes noires

étanchéité des eaux
fœtus incapables de se reconnaître
entre œufs

aveuglement de ceux qui se croisent
sans savoir
qui ils sont

étanchéité des simplicités
étouffement des sages
par peur du meurtre

dépassement de soi condamné
empathie décriée
crimes imaginaires

étanchéité des fatigues syndicales
bicyclettes crashées dans les murs
travailleurs aveuglés

illusions délictorales
impossibilités répétitives
utopies séduisantes

étanchéité des hurlements
entre les immeubles marchent des aveugles
qui font semblant d’être sourds

téléchargement des principes
de révolutions virtuelles
sourire de bouddha

étanchéité du crescendo
jusqu’au chaos fait norme
jusqu’au trop quotidien

triste constat :
dans la mort enfin se dévoile
le silence ou l’errance

7 commentaires:

le14 a dit…

pornographies en lieu & place d’un dénuement DU Réel des êtres.... C'est ainsi que je l'entends.... BRAVO....

Sigouline a dit…

..Votre lucidité vous perdra jeune homme

Bravo ! Ce texte est en totale adéquation avec ce que je ressens... Je suis sûre que tu pourrais en écrire tout son contraire et cela dans la même veine... ( Papa Jung encourageait chacun à analyser tout et son contraire pour approcher la réalité )

babeth a dit…

bravo, !!!!!,
je cherche toujours une faille, une épine pour percer l'étanchéité des choses, j'aime les conséquences des fuites .................

Bises Sha '

Fishturn a dit…

Au Prestigiditateur virtuel incontrôlé, qui prendra conscience de l'équilibre à trouver dans la transdisciplinarité. Ne t'accroche pas à retrouver le prototype originel dont tu es issu, avantde décider de toi même avec assurance ou tu veux aller.

Manoé a dit…

tu as quel âge déjà???? é bé! cool.......repose-toi un peu la tête, d'aaaaaccord? bisous toi

Sandra deux 3 a dit…

Mais qui pourrait rester Étanche à toutes ces Étanchéité ??
... un plombier peut-être !!

Très joli texte ... BRAVO !

Alain Faggianelli a dit…

Je reste couat...Quoi déjà ?
Oui, putain de texte !
Balaise!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...