18 février 2009

Dogme

« Après avoir été autrefois un hérétique du catholicisme, me voici donc sur la route de l’hérésie bouddhique ! Sauf qu’il n’y a pas d’hérésie chez Siddartha, puisqu’il répète jusqu’à la fatigue que seule l’expérience doit être écoutée, seule l’expérience mérite d’être suivie : "Il n’y a pas de maîtres spirituels, pas de rites, pas de textes sacrés : il n’y a que ce dont tu fais toi-même l’expérience, après l’avoir toi-même vérifié." »

Michel Benoît, Bienvenue en Inde - une escale en enfer.

1 commentaire:

stephanie gaou a dit…

Sans foi, ni maître, ce concept me conviendrait pourtant assez. Comment vas-tu, adorateur de Prince? Me voilà de retour du Sénégal et fidèle au poste, sur le pont, à lire tes pensées, errances et écrits...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...