27 novembre 2009

Warp

Warp est un projet de bande dessinée de science-fiction, qui fut d'abord monté en 2001-2002 avec le dessinateur Arden. Nous étions sur le point de signer avec l'éditeur Pointe Noire lorsque celui-ci fit faillite, après quoi Arden renonça à la BD pour se consacrer à son métier d'infographiste.

Après un faux départ avec l'artiste Alexandra Rouvet-Duvernoy en 2004 (on a fini par s'engueuler comme du poisson pourri, j'espère qu'elle ne m'en tient plus rigueur), le projet fut finalisé en 2005 avec le duo dessinateur/coloriste C.M.H. & A. et c'est cette version que vous allez découvrir aujourd'hui (il ne me reste malheureusement rien des deux précédentes, hormis quelques croquis d'Arden dans mes cartons, qu'il me faudrait scanner un jour). Le projet fut soumis aux éditeurs en 2006, sans succès (il y en eut bien un pour manifester un vague intérêt, mais rien n'aboutit). Ainsi donc, Warp termina dans un warp ^^

Humainement et artistiquement, la collaboration avec C.H.M. & A. fut un réel plaisir ! Tout autant d'ailleurs que celle avec Arden. Mais au bout du compte, indépendamment de la qualité de leur travail et de nos échanges, je suis plutôt content qu'aucune des deux versions n'ait été publiée : ce scénario était exactement le contraire de ce qu'il aurait dû être. Les artistes n'y étaient pour rien : c'était ma faute, purement de ma faute.

Lorsque j'eus l'idée première de Warp, il devait s'agir d'une espèce de Aguirre, la colère de Dieu de la science-fiction, une réflexion sur la notion de civilisation, une épopée violente, déjantée, hystérique, dans laquelle des êtres prétendument évolués étaient plongés dans la barbarie la plus noire, jusqu'à eux-même sombrer dans les ténèbres. Mais bizarrement, j'ai écrit tout autre chose ! Était-ce la peur de ne pas parvenir à vendre un projet trop « littéraire » ? Était-ce une volonté inconsciente de rester « pop » ? Je ne sais pas ce qui s'est passé, juste que dès les premières lignes, Warp prit la forme d'un truc de SF au ton léger, complètement mainstream : précisément l'inverse de ce que je voulais !!! Évidemment, je n'étais jamais vraiment satisfait du scénario, que je retravaillais sans arrêt, m'efforçant d'en étoffer la dramaturgie pour compenser cette « dérive ». Au bout du compte, je crois que la dernière version n'était pas si mauvaise, pas pire en tout cas que nombre d'autres trucs « tous publics » que l'on trouve en librairies. Mais quelles qu'aient pu être ses qualités, mon script restait consensuel, convenu, formaté : tout ce que je déteste ! Mon seul pari un tantinet osé fut que, de la douzaine de personnages, un seul était humain... et mourrait avant la fin du premier tome ! Était-il possible de susciter l'intérêt du lecteur pour des personnages étant tous extra-terrestres, appartenant tous à des cultures différentes de la nôtre ?

C'est en tout cas bizarre, parfois, comme les histoires que l'on veut raconter ont leur propre vie, leur propre existence et nous échappent pour devenir ce qu'elles veulent devenir ! Peut-être finirai-je un jour par reprendre ce concept de zéro et en faire ce truc tordu que j'avais en tête. Peut-être... ou pas.

Quant à C.M.H. & A., ils écrivent désormais leurs propres scénarios, et je leur souhaite le plus vif succès dans leurs projets. Qui sait si nos chemins artistiques ne se recroiseront pas un jour ? Ce serait pour moi un plaisir... Dans tous les cas, je reste très amoureux de leur coup de crayon et du travail qu'ils ont fourni sur Warp...

Voici donc les planches, suivies de recherches sur les personnages.



























































































































































10 commentaires:

susie a dit…

dessins sublimes, j'aime beaucoup les personnages
il faudrait y penser à reprendre le concept et le faire ce truc tordu!!

ChAtPeRcHé a dit…

C'est avant tout moi que tu as réussi à épater, car le rapport entre un scénariste et son histoire est aussi une sacrée saga !

moka a dit…

Il doit exister ainsi beaucoup de projets qui n'aboutissent pas. Peut-être qu'en retravaillant un peu l'histoire, cette BD verra enfin le jour ! Très jolis dessins en effet !

C.M.H. a dit…

Hey Merki Fred!!! WARP garde un potentiel énorme à mon humble avis! Mets-le au chaud! Pour ma part je me souviens très bien du fond et je dirai qu'il manquait juste un peu "d'ombre" dans les dialogues, si je puis me permettre! ;) Mais je vais te suivre dans l'exercice d'autocritique en t'avouant aujourd'hui que nous manquions cruellement de technique à l'époque!

C.M.H.

maridia a dit…

espérant que ce projet aboutisse .......

Yvan Courtois a dit…

Oh que non !

Malik Kakashi a dit…

Rédiger un commentaire...Oh que oui un grand duel entre Sasuké et hitashi

Christophe a dit…

Salut Madcap ! Effectivement ce projet ramène des années en arrière. ^^ En tout cas j'aime assez le traitement graphique de cette version de WARP qui dégage pas mal de punch et d'énergie. ^

Récemment, Je suis retombé sur Blastann Zeimer, des test d'anciennes planches datant de Mathusalem XD... Et de temps en temps je retravaille une nouvelle version (au niveau synopsis). Et je repense à ton taff, car tu avais réalisé un bon traitement et en apportant tes idées, t'avais quand réussi à comprendre, améliorer et pousser le concept.

Maintenant, je suis infographiste 3D. La BD c'est assez loin. Donc l'idée non pas d'une BD mais d'un court métrage 3D me trotte dans la tête, d'autant que comme je le précise auparavant, j'ai retravaillé le concept vers une autre direction plus contemporaine, limite plus paranoïaque.

Voilà, je te tiendrais au courant de ça mais ce serait cool si tu pouvais y être associé en tant que scénariste.

Bonne continuation ;-)

Wolfreim
Christophe
http://www.christophe-lacaux.com/3d-character-art

NaThalyee NaTh a dit…

super taf !

Sandro Secci a dit…

Magnifique. Sur papier ou sur tablette ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...