10 décembre 2008

À trop y penser, on finit par le provoquer...

« Quand les choses doivent s’accomplir, pourquoi faut-il que je pense à un triste dénouement ? »

Gaëlle Josselin, janvier 2002.

1 commentaire:

CLR a dit…

Par peur?...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...